Toutes accros au fait-maison !

Toutes accros au fait-maison !

Pour des raisons économiques, financières, sanitaires, écologiques et éthiques,
le « fait-maison » bénéficie d’un véritable retour en force dans les foyers français.
Une façon de consommer de façon plus responsable qui séduit à tous les âges,
mais plus particulièrement les jeunes et les seniors.

CONSOMME DIFFÉREMMENT
Voici le nouveau mantra, même si celui-ci aboutit à revenir à une façon de faire qui existait auparavant. En effet,
revenir au fait main, au savoir artisanal ou au fait-maison n’est pas une idée révolutionnaire. En revanche, ce mouvement est aujourd’hui fondé sur une idée d’anti-gaspi et de recyclage, voire d’économie circulaire, qui est nouvelle. Le récent confinement a permis à de nombreux Français de redécouvrir le plaisir de cuisiner pour ses proches, de bricoler, de ranger, de jardiner, mais aussi de confectionner des objets du quotidien ou de se lancer dans les loisirs créatifs.

UN VRAI COURANT DE FOND
Un ménage jette en moyenne 700 euros de nourriture par an, ce qui représente environ 30 kilos, une belle
somme uniquement dans ce domaine. Au total, chacun de nous produit 580 kilos de déchets par an. Le fait-maison fait partie du courant de fond qui prend place parmi les Français. Les plats préparés qui ont tant apporté à une époque ne sont plus la panacée, à présent que l’on découvre qu’ils sont trop salés, trop caloriques, et souvent plein d’ingrédients et d’additifs mauvais pour notre santé.

METTRE LA MAIN À LA PÂTE
Il est donc temps de remettre la main à la pâte, au propre comme au figuré : on bricole, on cuisine, on crée des lampes ou des produits cosmétiques. Ceci est bien entendu agréable, donne bonne conscience, la sensation d’être utile et est positif pour le porte-monnaie. Cela permet en effet d’acheter moins de produits
finis à l’extérieur, chacun sait qu’un plat préparé coûte plus cher que si on le fait soi-même, car le service rendu logiquement est rémunéré, cette démarche évite ainsi des dépenses non indispensables.

FAIRE AU MAXIMUM SOI-MÊME
D’autant que l’on peut faire ceci pour soi-même et sa maison, mais aussi par exemple pour des cadeaux personnalisés aux proches. Tous les secteurs sont concernés. Ainsi, dans le monde de l’hygiène, des produits traditionnels sont revenus dans les placards des foyers français, tels que savon noir, vinaigre blanc et bicarbonate de soude. Il est même possible d’aller plus loin dans la démarche, pour « mettre un peu de beurre dans les   épinards » comme dit l’expression populaire, en mettant à la vente certains objets ou préparations.

 

 

UNE TENDANCEÀ LONG TERME

Le sondage d’Opinion Way intitulé « La 2e vie des Français » a permis de mettre en avant le fait que le fait-maison était non pas une simple tendance, mais plutôt une lame de fond. En effet, ce sont 75% des Français qui pratiquent le « fait-maison », et pour 60%, la première motivation est de payer moins cher. Ce sondage est venu conforter des mouvements comme le « 5R » : Réduire, Réparer, Réutiliser, Recycler, Réinventer, ou des phénomènes tels que la mise en lumière sur les phénomènes d’obsolescence programmée. Le consommateur actuel se sent responsable, il
n’aime pas jeter, les vide-greniers sont là pour le prouver depuis longtemps, et il est conscient des phénomènes de
pollution lié à l’économie moderne. Sa démarche est donc globale et le fait-maison est totalement cohérent avec cette philosophie du mieux-vivre, pour soi et pour la planète.

 

 

DE NOMBREUSES ASTUCES
Aujourd’hui, si l’on est motivé et que l’on dispose du temps suffisant, de nombreux sites internet sont des
sources d’inspiration, que ce soit des sites traditionnels comme « c-fait-maison.fr », « chefsimon.lemonde.fr »,
ou des réseaux sociaux comme Facebook, sans oublier les salons (comme le salon du « Do It Yourself » à Paris) et ateliers organisés un peu partout en France. Il est ainsi possible de s’abonner à des newsletters et nourrir ainsi son imagination pour développer ses compétences dans divers domaines.

DES GUIDES POUR VOUS AIDER
Les Français sont de plus en plus nombreux à créer ou bricoler : le faire soi-même ou « Do It Yourself » (DIY)
est devenu bien plus qu’un passetemps, c’est un mode de vie qui permet de s’épanouir et de consommer autrement. Des guides autour du « fait maison » sont là pour vous montrer la voie.

 

SE LANCER
Produits d’entretien, cosmétiques, objets du quotidien : tout faire à la maison c’est possible ! Faire soi-même sa baguette, son fromage, son dentifrice, son poêle à bois, son gin, ses tablettes de lave-vaisselle ou sa coque de téléphone, même quand on n’est pas super bricoleur ni super équipé, c’est même assez facile et économique. Vous trouverez dans ce guide 120 réalisations expliquées : de la moutarde à la cheminée, en passant par le savon, le chewing-gum, le gel anti-poux ou la mezzanine. Et même des projets de rêve auxquels vous n’auriez pas pensé, comme une hutte de sudation amérindienne ou une baignoire d’e x t é r i e u r
chauffée au feu de bois ! (« Tout faire soi-même »
de Raphaële Vidaling, Tana, 224 p.,
24,95 €).

 

BRICOLER
Appropriez vous facilement tous les gestes indispensables du bricolage : matériaux, techniques, outils,
équipements… Très vite, vous saurez réaliser tous les types de travaux chez vous, en réalisant ainsi de nombreuses économies. De l’électricité aux revêtements intérieurs, en passant par la plomberie et
l’isolation, chaque sujet est expliqué en détail et les gestes clés décomposés étape par étape : de quoi aménager ou rénover sa maison du sol au plafond ! Accessible aux débutants grâce à ses explications très claires et ses 400 photos et schémas, cet ouvrage au contenu très riche permettra aussi aux bricoleurs plus avertis d’approfondir leur savoir-faire (« L’essentiel du bricolage » de Florian Couillaud, Mango Editions, 576 p., 24,95 €).

CONFECTIONNER SES PRODUITS DE BEAUTÉ

Dans ce livre p a s s i o n n a n t , vous trouverez tout pour créer des cosmétiques 100 % naturels. Crème hydratante, gelée dém a q u i l l a n t e , baume nourrissant, shampoing solide, déodorant fraîcheur et boules effervescentes pour le bain à fabriquer en un tour de main. A l’aide des fiches pratiques, recettes et astuces de cet ouvrage, apprenez à fabriquer vous-même vos cosmétiques naturels, en déterminant votre type de peau, en choisissant les bons ingrédients et en personnalisant les recettes selon vos envies et vos besoins (« Do it nature : Cosmétiques » de Sara Dumenil, Rustica éditions, 80 p., 9,95 €).

 

DÉCORER
Vous avez comme une frénésie de création mais vous avez peu de temps devant vous ? Pas de problème, voici
120 idées à réaliser en moins de 15 minutes ! Des idées de déco et d’accessoires pour refaire votre intérieur façon design, façon nature et bien plus encore. Que ce soit en faisant de la récup ou en vous procurant le peu de matériel nécessaire dans le commerce, vous n’aurez pas à vous ruiner pour customiser (« DIY minute » de Charlotte, LTA, 250 p., 14,95 €).

 

CRÉER

Cet ouvrage regroupe plus de 150 DIY autour de matières variées : marbre, béton, textile, bois, verre… pour réaliser des petits bijoux, objets, accessoires et autres d é c o r a t i o n s .
Toutes les techniques sont expliquées pas à pas pour des créations très tendance. Un livre idéal pour les débutants
comme les plus expérimentés (« Le grand livre des DIY » d’Émilie Guelpa, Marabout, 320 p., 29 €).

CUISINER & PÂTISSER
Fan de petits biscuits ronds fourrés au chocolat, de petites crèmes dessert ou de barquettes aux fruits, ce livre pour les enfants permet de refaire soi même à la maison tous ces goûters du supermarché avec de bons ingrédients.
Grâce aux étapes détaillées, et aux trucs et astuces de pro pour réussir biscuits et riz au lait, pour faire lever la brioche ou napper des sablés, il ne reste plus qu’à vous régaler avec les Pimpants, les Prestigieux ou les Orgueilleux! (« Mes goûters 100 %faits maison » de Mélanie Guéret et Lucie De La Héronnière, Editions Milan, 112 p., 13,90 €).

NETTOYER & ENTRETENIR
Avec quelques ingrédients d’origine naturelle, vous pouvez entretenir tout votre logis en préservant l’environnement, en respectant votre santé, et à moindre coût. C’est ce que vous propose cet ouvrage avec plus de 50 recettes et astuces à base de savon de Marseille, de vinaigre ménager, de jus de citron ou encore de c o q u i l l e s
d ‘ œ u f s . Fabriquez vos propres nettoyant multi-usages, désinfectant universel, nettoyant pour carrelages, produit à vitres et à miroirs, pierre d’argile, lingettes nettoyantes, liquide vaisselle, pastilles pour lave-vaisselle, crème à
récurer, gel pour WC, lessive, assouplissant… (« Mes produits d’entretien faits maison » d’Aurélie Lequeux et Sara Quémener, Hachette Pratique, 96 p., 9,95 €).

 

À VOUS DE JOUER !
Les livres et les sites abondent ainsi que les témoignages sur le fait-maison dans tous les domaines, y compris le
tricot et la couture, mais aussi le jardinage et la permaculture. Certains Français sont devenus totalement accros, allant très loin dans la réalisation, et jusqu’au bout de cette logique. D’autres sont tout autant convaincus,
mais ressentent plus de difficultés à aller aussi loin, car il ne faut pas se leurrer, si fabriquer du pain maison ou utiliser du vinaigre d’alcool au lieu d’un produit moins naturel est une démarche très simple, il n’en va pas de
même pour toutes les activités.

 

DES LOISIRS CRÉATIFS & COGNITIFS

Tous les loisirs créatifs et toutes ces activités ludiques autour du fait-maison sont en plus excellents pour la
santé et pour le moral. On ne compte plus les clubs et ateliers qui permettent à des seniors de cuisiner et
de créer ensemble dans tous les domaines. Cela renforce les liens familiaux, intergénérationnels et sociaux. De plus, les neurosciences confirment que se lancer dans des activités nouvelles est extrêmement bon pour la plasticité cérébrale et donc pour lutter contre le déclin des fonctions cognitives. Nous avons donc toutes les raisons de nous y mettre, avec la satisfaction bien réelle pour l’estime de soi d’être arrivé à relever un nouveau défi ! n I.N.

FAIT-MAISON EN BOCAL !

Les bocaux permettent de préserver naturellement et simplement les aliments et leur saveur. Une préoccupation plus que jamais d’actualité pour des consommateurs nombreux à se passionner pour le « fait maison ». Faire
ses conserves, c’est aussi suivre les saisons, retrouver le goût intact des fruits et légumes d’été en plein hiver ou préparer à l’avance des plats qui seront prêts en quelques minutes pour un dîner improvisé. Ce guide très complet présente toutes les méthodes de conservation : stérilisation, conservation au vinaigre, dans le sel, dans l’huile, dans l’alcool ou encore dans le sucre. Plus de 150 recettes toutes illustrées, pour préparer sauces, huiles parfumées, chutneys, terrines, plats complets, confitures, liqueurs, etc. « Bocaux & conserves maison : l’encyclopédie » de Nikolaus Tomsich, Artémis, 240 p., 19,90 €.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *