BOOSTER SON IMMUNITÉ C’EST RENFORCER SES DÉFENSES !

BOOSTER SON IMMUNITÉ C’EST RENFORCER SES DÉFENSES !

L’automne est la saison idéale pour booster ses défenses immunitaires afin de se prémunir contre de nombreuses maladies de l’hiver à venir. Ces mesures de prévention toutes simples vous permettront de lutter contre la fatigue et de faire front contre les virus !

C’EST QUOI L’IMMUNITÉ ?

On appelle « immunité » la défense de l’organisme contre les agressions d’agents extérieurs (virus, bactéries, parasites) et contre les cellules modifiées de l’organisme (infectées par un virus ou une tumeur). Les micro-organismes pathogènes (staphylocoques, streptocoques, candidas, virus) profitent de l’affaiblissement du système immunitaire pour se multiplier. Les globules blancs assurent cette défense, ils sont représentés par les lymphocytes T, les lymphocytes B, les natural killer, les macrophages. Ces cellules sont présentes majoritairement dans les organes lymphoïdes la mœlle, le thymus, et au niveau de la muqueuse intestinale.

4 signes que ça défaille

❚ Fatigue persistante,

❚ Infections à répétition (rhume, herpès, infection urinaire…),

❚ Mauvaise réaction aux vaccins,

❚ Cicatrisation plus longue.

LE RÔLE CLÉ DE L’INTESTIN

L’intestin héberge 80 % de nos défenses, les cellules immunitaires sont déployées le long de la muqueuse, il est considéré aujourd’hui comme notre premier organe immunitaire. Une flore intestinale de bonne qualité et une muqueuse intègre sont des facteurs essentiels pour une bonne immunité. Différents facteurs dont le déséquilibre de la flore intestinale sont à l’origine d’une hyperperméabilité intestinale. Ce phénomène entraîne des manifestations à distance telles que des infections à répétition au niveau respiratoire, des problèmes de peau, des troubles de l’humeur, des atteintes articulaires. Un intestin en bonne santé protège donc de nombreuses infections.

POURQUOI UNE BAISSE IMMUNITAIRE

Les causes sont de plusieurs ordres :

Mauvaise nutrition

Alimentation mal équilibrée en quanti- té et qualité, consommation excessive de produits alimentaires industriels, adeptes de produits à calories vides ou hypercaloriques.

Exposition aux toxines et polluants atmosphériques

Il s’agit bien entendu du tabagisme, des métaux lourds…

Recours abusifs aux médicaments

Trop d’antibiotiques, de corticoïdes, d’anti-inflammatoires…

Stress & manque de sommeil

Un grand stress et c’est une poussée d’herpès, une prise d’antibiotiques et c’est la mycose presque assurée. D’où l’intérêt de dormir au maximum et de se reposer suffisamment chaque jour.

DES MÉTHODES NATURELLES

Pour renforcer naturellement les défenses immunitaires de l’organisme, il existe de très nombreux moyens, à commencer par les plus simples :

Les probiotiques 

Ce sont des micro-organismes ingérés vivants, capables d’exercer des effets bénéfiques sur l’hôte par action sur l’écosystème intestinal.

• Leur action

Ils permettent une meilleure digestion et assimilation des nutriments, participent à la synthèse des vitamines du groupe B, repoussent les germes grâce à un effet barrière, renforcent le système immunitaire en activant les cellules contenues dans la paroi du tube digestif, restaurent une flore normale après altération à la suite de traitement antibiotique par exemple. Des probiotiques efficaces doivent être capables de résister à certaines conditions d’acidité de l’estomac, adhérer à la muqueuse intestinale pour constituer la « barrière » contre les agressions extérieures, être tolérés par l’organisme, produire des substances antimicrobiennes. Leur concentration doit être au minimum égale à 3 milliards de bactéries, elles doivent être vivantes et rester stables dans le temps.

• Leur bon usage

Dans le choix du complément alimentaire à base de probiotiques, il faut s’assurer que les ferments n’ont pas subi de chauffage, auquel cas ils perdent tout ou partie de leurs qualité. Le temps de survie des probiotiques dans l’intestin est variable d’une souche à l’autre. Il dépend de la capacité d’adhésion à la paroi intestinale. Cette adhésion n’est que temporaire, les probiotiques sont éliminés en quelques jours, il est donc nécessaire d’en ingérer régulièrement.

Les plantes immunostimulantes

C’est le cas de l’échinacée, une plante de la famille des Astéracées, qui était utilisée par les Indiens d’Amérique du Nord en usage externe comme en usage interne contre de nombreuses affections. Elle possède aussi des propriétés antivirales et légèrement antibactériennes. Elle protège contre les infections du système respiratoire et réduit la durée des symptômes. Elle s’utilise en cure discontinue de 15 jours par mois chez l’adulte comme chez l’enfant.

Les plantes adaptogènes

Il est reconnu que le stress et la fatigue affectent le système immunitaire en le déprimant. Les plantes adaptogènes aussi appelées harmonisantes contiennent des substances qui augmentent la résistance de l’organisme aux agressions aussi bien externes (stress, efforts intenses, fatigue…) qu’internes. Elles combattent la fatigue, augmentent la résistance au stress, et possèdent des propriétés immunostimulantes. Ce sont les plantes de choix lorsque l’on veut booster ses défenses en période de fatigue physique et intellectuelle, ou en période de stress.

3 PLANTES ADAPTOGÈNES

❚ L’Eleuthérocoque : Action sur la fatigue, la résistance au froid, au stress et immonostimulante.

❚ Le Ginseng asiatique : En plus de son action sur la fatigue et le stress, il est capable de stimuler une réponse immunitaire en multipliant le nombre de Natural Killer. Il est conseillé de faire des cures d’un mois en automne, ou en période de fatigue et / ou de convalescence.

❚ La Rhodiola : Les racines sont traditionnellement utilisées depuis des siècles en Russie et dans les pays scandinaves pour augmenter l’endurance physique, pour lutter contre la fatigue et certaines infections. Elle est immunostimulante. Elle se prend avant les repas du matin et de midi en cure de 15 à 20 jours par mois.

LES AUTRES SOLUTIONS

La gelée royale

Riche en nutriments (vitamines du groupe B, A, C), en minéraux, acides aminés essentiels et oligo-éléments, elle renforce les défenses naturelles et aide à lutter contre la fatigue. Elle existe sous plusieurs formes, la meilleure étant la gelée royale pure (à conserver au frais) dont le goût peut en rebuter plus d’un. On la recommande le matin à jeun en cure d’un mois renouvelable pendant l’automne et l’hiver.

L’extrait de pépins de pamplemousse

Cet extrait s’avère être un formidable antiseptique naturel et universel. Il est traditionnellement utilisé pour assainir les voies digestives. Il permet également de favoriser le rétablissement en favorisant le dynamisme de l’organisme. Il contient en outre en quantité abondantes des bioflavonoïdes et de la vitamine C, connus pour leurs propriétés anti-oxydantes. Il peut être pris en prévention pendant une période à risque.

Les huiles essentielles immunostimulantes

Elles aident à renforcer et à maintenir les défenses naturelles de l’organisme. Elles ont aussi des propriétés antivirales et anti-infectieuses (Mandravasarotra, Pin sylvestre, Eucalyptus radié, Ravintsara, Niaouli, Tea-tree ou arbre à thé…). On les trouve sous forme de complexe synergique, sous forme de capsules aromatiques.

L’IMPORTANCE DES VITAMINES

Ce sont des éléments indis- pensables à la croissance et au maintien de l’équilibre vital, car le stress oxydant excessif dimi- nue la résistance et la vitalité de l’organisme.

> Vitamine A

C’est la vitamine anti-infectieuse. Sans elle, les cellules ne peuvent ni croître, ni se différencier, ce qui freine le renou- vellement des tissus et diminue la capacité à s’opposer à l’invasion de virus et bactéries.

> Vitamine D

C’est la vitamine de l’immunité;quandilyaundéficitenvitamine D, il y a une diminution de la différentiation des macro- phages et des lymphocytes. Pour les enfants et personnes âgées, l’huile de foie de morue est intéressante car elle est riche en A, D et en acides gras polyinsaturés.

> La vitamine C

Elle protège par son action antioxydante les membranes des globules blancs, elle augmente leur mobilité et accroît la résistance aux infections. Les bioflavonoides (que l’on ne retrouve pas dans la vitamine C de synthèse) augmentent la biodisponibilité de la vitamine C d’où l’intérêt de la choisir naturelle.

LES MACÉRATS DE BOURGEONS

Les plus fidèles pour stimuler l’immunité sont le cassis et l’églantier. Ils sont particulièrement indiqués chez l’enfant dans la prévention des infections ORL à répétition.

ACIDES GRAS & OLIGO-ÉLÉMENTS ESSENTIELS

Les AGPI

Les acides gras polyinsaturés riches en EPA et DHA conditionnent la déformabilité des globules blancs. Ils participent au mécanisme anti-inflammatoire.

Le fer

La carence en fer, rare (qui peut toucher le petit enfant ou l’adolescent lors des fortes poussées de croissance, l’adolescente ou la femme qui ont des règles abondantes, la femme enceinte, la végétarienne ou une personne qui a des saignements digestifs non identifiés) est associée à une baisse de l’énergie et des capacités des défenses anti-infectieuses. On s’assurera donc d’un bon statut en fer chez les enfants qui font des infec- tions à répétition.

Le zinc

C’est un élément important de l’immunité. Il permet aux globules blancs de proliférer et cela avec l’aide des vitamines B9 et B12. Normalement, nos défenses sont capables de repousser chaque jour de nombreuses attaques par des agents pathogènes mais une baisse de l’énergie disponible et un manque de vitamines et de minéraux, en particulier zinc et anti-oxydants peuvent perturber ce processus.

Les oligo-éléments

Le cuivre, l’or et l’argent sont les trois oligoéléments qui par- ticipent le mieux aux méca- nismes naturels de défense.

En automne, retenez qu’une bonne prise en charge nutritionnelle, des plantes à bon escient et des probiotiques vont augmenter vos chances de passer au travers de la grippe et des maux de l’hiver, en particulier pour les personnes qui ont un système immunitaire affaibli. Il serait donc dommage de ne pas utiliser ces moyens 100% naturels pour préserver votre santé !

POUR VOUS AIDER !

❚ Action choc

Les Gélules Défenses naturelles Olioseptil, complément alimentaire aux huiles essentielles, sont idéales pour fournir un soutien optimal à l’organisme et se prémunir contre les agressions extérieures.

❚ Défense au top

Les Gouttes EPP Citrus Actif Olioseptil, complément alimentaire associant le précieux extrait de pépins de pamplemousse à des plantes, est idéal pour contribuer à la résistance de l’organisme et lutter contre les refroidissements.

❚ Super-héros

Si la Propolis, l’Acérola, la Gelée Royale et l’Echinacée Pourpre étaient des super-héros imbattables pour se prémunir des éventuelles pathologies hivernales, alors ces ampoules, en les réunissant tous, seraient un peu l’Avengers des défenses immunitaires ! Source de vitamine C qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et aide à réduire la fatigue, ce complexe bio associe le meilleur de la ruche et la puissance des plantes pour nous aider à mieux affronter l’hiver (Ladrôme, 7,95 € les 50 ml).

❚ Anti-pépins !

Pour éviter les petits pépins de santé hivernaux, on mise… sur les pépins de pamplemousse. CQFD ! Et pour en tirer le meilleur profit, on les adopte dans leur forme la plus pure grâce à Citruvital de Ladrôme, un booster bio de dé- fenses immunitaires élaboré selon un protocole original garantissant l’intégrité de la matière première, ainsi que l’absence d’alcool et de gly- cérine. Il possède une concentration minimum en bioflavonoïdes de 1000 mg / 100 ml dont on profite le plus simplement du monde, en en diluant-matin, midi et soir – 20 gouttes dans un peu d’eau (14,15 € les 50 ml).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *