C’est décidé, je comble mes rides !

C’est décidé, je comble mes rides !

La médecine esthétique anti-âge est une véritable révolution même si son prix reste élevé. Combler ses rides par des injections donne d’excellents résultats, à condition de ne pas en abuser.

ÉVITER LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

Entre les soins cosmétiques qui ne donnent pas de résultats suffisamment visibles et la chirurgie esthétique à l’inverse bien trop invasive, nombre de femmes et d’hommes sont tentés à partir de 35-40 ans de combler leurs rides et sillons par des injections couramment pratiquées en médecine esthétique et anti-âge.

À UTILISER AVEC MODÉRATION

Les résultats sont vraiment visibles et la plupart des patients qui tentent l’expérience sont ravis. Les rides sont comblées et l’effet bonne mine est bien là au bout de dix jours et dure en moyenne entre 4 et 6 mois. Première ombre au tableau, ces injections coûtent cher et ne sont donc pas à la portée de toutes les bourses. Deuxième ombre, même si ce n’est pas de la chirurgie mais de la médecine esthétique, il faut utiliser ces soins avec modération, car on est vite tenté d’en abuser. S’il y a excès, le danger est bien présent : peau boursoufflée, visage qui perd de son naturel, lèvres de canard… On a tous en tête ces images de stars du grand écran qui deviennent méconnaissables, voire même des caricatures.

TROUVER LE BON MÉDECIN

Avant toute injection, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Association Française de Médecine morpho Esthétique et anti-âge (afme. org), afin de trouver le bon médecin qui vous proposera une consultation
anti-âge globale et les meilleures solutions adaptées à votre cas. Faites également fonctionner le bouche-àoreille et vos relations pour trouver le bon praticien près de chez vous.

 TROIS INJECTIONS À LA LOUPE

1. L’ACIDE HYALURONIQUE 

C’est quoi ? L’acide hyaluronique est un élément essentiel de la substance fondamentale de la peau. Il attire l’eau
comme une éponge et contribue ainsi à l’hydratation cutanée. Il est utilisé comme implant de comblement parfaitement toléré et résorbable, dans le traitement des rides du visage et du cou depuis plus de 20 ans. En
principe, aucun test n’est nécessaire car ce n’est pas une substance allergisante. Aujourd’hui, les bons produits sont très purs et les allergies sont rarissimes. Quelle méthode ? L’injection se fait à l’aide d’une aiguille très fine permettant l’effacement immédiat des rides, sillons et dépressions, sans sur-correction. Le médecin doit savoir varier la profondeur d’implantation du produit pour obtenir l’effet désiré (lissage d’une ride superficielle, remplissage d’un creux ou d’un sillon). L’expérience du praticien fait toute la différence dans les résultats. Une
séance complémentaire peut être nécessaire au bout de 3 à 6 semaines, surtout s’il s’agit de la première fois que l’on traite la zone. Quels résultats et entretien ? Le résultat est immédiat. Il est bon de renouveler l’injection de comblement tous les six à neuf mois, parfois moins dans les premières séances. De préférence, on n’attend pas que les rides ou les sillons réapparaissent complètement. Les produits utilisés pour les volumes (pommettes, remodelage, sillons profonds…) tiennent volontiers 12 à 18 mois. Quel coût ? Le prix d’une seringue injectée varie de 250 à 350 € suivant la difficulté du traitement, le type de produit et le temps passé. Quand plusieurs seringues sont nécessaires, le prix est généralement dégressif.

2. LA TOXINE BOTULIQUE

C’est quoi ? La toxine botulique (Marques : Botox, Dysport, Azzalure, Vistabel…) traite les rides d’expression du visage en diminuant l’action des muscles qui les créent. Elle ne remplit pas des rides comme les injections de comblement mais elle détend les muscles peauciers dans les zones traitées. En médecine esthétique, la toxine botulique, injectée directement dans ces muscles donne le même résultat, tout en conservant une mobilité suffisante pour satisfaire à l’expressivité du visage. Même si on a l’impression d’une peau tendue, c’est la décontraction du muscle peaucier qui fait disparaître les rides. Quelle méthode ? Il s’agit de quelques minuscules injections à quelques millimètres de profondeur, réparties sur les muscles peauciers du front ou inter-sourciliers et aussi sur les muscles créant les rides de la patte d’oie. Il est aussi possible de relever la queue du sourcil si celui-ci est attiré vers le bas. Les aiguilles sont très fines et l’injection est quasiment indolore. Quels résultats et entretien ? Au bout de 4 à 6 jours, les effets de la toxine sont visibles : lissage spontané de la moitié supérieure du visage. Le front est lisse, perd son caractère sévère et triste. Les plis des pattes d’oie sont très diminués. Au début, l’effet des injections diminue progressivement après 4 mois. En renouvelant la séance sans trop attendre, il est habituel d’obtenir (après 3 séances) des résultats durant de 6 à 7 mois voire plus longs. Il n’y a pas de paralysie ou destruction musculaire qui s’installe mais, bien souvent, on perd l’habitude de froncer dans ces zones. Quel coût ? De 250 à 350 € pour traiter le front (rides horizontales et rides du lion entre les sourcils). Ajouter 100 à 200 € pour les rides de la patte d’oie (autour des yeux).

3. LE MÉSOLIFT

C’est quoi ? Le mésolift est un classique des soins esthétiques médicaux pour revitaliser la peau du visage et donner un « coup d’éclat ». Il s’agit d’injecter avec une fine aiguille, dans le derme, de très petites quantités de produits spécifiques et adaptés aux besoins de la peau, le long des rides et en « nappage » sur tout le visage.Quelle méthode ? Le mésolift peut se pratiquer à la main ou avec un pistolet injecteur. Il s’agit de mélanges nutritifs et revitalisants que choisit le médecin selon le type de peau. Ils contiennent des vitamines, oligo-éléments et minéraux, des produits stimulant la microcirculation, l’oxygénation et la fabrication de collagène dans la peau, et donc le «rajeunissement » cutané. De l’acide hyaluronique est aussi employé depuis quelques années et permet de regonfler le derme en le réhydratant fortement. Quels résultats et entretien ? Ils se voient dès la première séance :
la peau se recolore, se retend, est mieux hydratée, devient plus souple. Progressivement, d’une séance à l’autre, le teint prend de l’éclat, la fermeté s’améliore. Pour obtenir un bon résultat il faut prévoir 4 séances à 15 jours d’intervalle puis une séance tous les mois ou tous les deux ou trois mois en entretien. Quel coût ? Une séance peut varier de 100 à 200 € selon les produits utilisés.

JAWLINE CONTOURING
La nouvelle tendance !

Modifier la forme de sa mâchoire est la nouvelle tendance de médecine esthétique venue tout droit des Etats-Unis et testée par Angelina Jolie, qui séduit de plus en plus de femmes en France. Le Jawline Contouring consiste à injecter de l’acide hyaluronique ou de l’hydroxylapatite (commercialisée sous le nom de “Radiesse”) à certains endroits de la mâchoire pour en modifier l’aspect, en la rendant plus anguleuse ou plus carrée. En intervenant sur la mâchoire, on redessine aussi l’ovale du visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *