Acariens & punaises de lit : la chasse est ouverte !

Acariens & punaises de lit : la chasse est ouverte !

Voici de vilaines petites bêtes dont nous soupçonnions à peine l’existence il y a une trentaine d’années et dont l’importance nous a été révélée suite à la hausse des allergies constatées dans notre population. S’il est difficile de se débarrasser des acariens comme des punaises de lit, des solutions existent !

MICROSCOPIQUES MAIS TENACES

Il existe environ 50 000 espèces d’acariens qui appartiennent à la famille des arachnées, c’est-à-dire des araignées. Les tiques par exemple qui s’installent dans le pelage des animaux en font partie, mais ce sont les plus gros de l’espèce. Autant dire que leur disparition n’est pas pour demain d’autant que les types d’acariens qui se trouvent dans notre habitation mesurent entre 0,03 et 0,2 mm et sont donc invisibles à l’œil nu. Leur taille joue un rôle essentiel : pour exemple on peut compter jusqu’à 1500 acariens pour 1 seul gramme de poussière, mais le taux considéré comme pouvant déclencher des allergies est bien inférieur.

CHALEUR & HUMIDITÉ

Ces petites « bestioles » aiment être au chaud, l’idéal se situant à 25°C et si l’humidité est également présente, les voici les plus heureuses. Si ce n’est pas le cas, elles ne vivent que quelques jours avant de mourir. C’est la raison pour laquelle on ne trouve pas d’acariens au-delà de 1500 mètres d’altitude. L’acarien se nourrit de nos peaux mortes. Et il leur en faut peu puisqu’avec 1,5 gramme, nous sommes à même de nourrir un million de ces petites bêtes. Autant dire qu’elles ne sont pas exigeantes. Mais l’acarien est aussi un vautour qui se nourrit de ses propres excréments et des cadavres de ses congénères. Il vit en colonie et passe donc son temps à manger avant de mourir.

RESPONSABLES D’ALLERGIES

Le seuil à partir duquel peut se déclencher l’allergie a été fixé à 100 acariens dans un gramme de poussière. Il existe une dizaine d’acariens qui sont plus particulièrement impliqués dans les allergies. Leurs noms sont parfois presque drôles comme le pidoglyphus destructor dont on penserait plutôt qu’il s’agit d’un dinosaure, mais en ce qui concerne nos habitations, et plus particulièrement nos lits, ce sont les dermatophagoides pteronyssinus qui sont concernés. Ils sont extrêmement fréquents en Europe. D’autres types sont également présents dans nos foyers et préfèrent les tapis, moquettes, rideaux, ou les salles de bains.

LEURS EXCRÉMENTS EN CAUSE

Ce sont en fait leurs excréments qui sont allergènes. Les allergies aux acariens agissent en particulier au niveau de l’asthme ou de la survenue de rhinites régulières. Les enfants sont les principales victimes de ce type d’allergies. On estime que les cas qui se présentent sont à 80% dus aux acariens. Environ un enfant sur cinq souffrant de cette allergie risque de développer un asthme à terme. Le fait que nos foyers soient de mieux en mieux isolés et chauffés contribue également au phénomène, et c’est la raison pour laquelle les spécialistes insistent en premier lieu sur l’aération nécessaire de toutes les pièces de la maison, en particulier les chambres.

LA VISITE CHEZ L’ALLERGOLOGUE

Votre médecin traitant peut vous proposer une visite chez un spécialiste. La consultation commence par un interrogatoire poussé sur les habitudes du patient ainsi que sur son environnement. De façon classique, la personne allergique va commencer à éternuer, à avoir le nez qui coule, une conjonctivite ou parfois encore tousser. Dans certains cas, cela peut aggraver l’asthme ou donner de l’eczéma ainsi que des dermatites atopiques. Si l’asthme est déjà déclaré, un bilan respiratoire permet d’en mesurer l’importance. Lorsque les crises sont rares, de bonnes mesures de prévention permettent de résoudre le problème.

DES MESURES RADICALES À PRENDRE

❚ Se débarrasser des moquettes et tapis, ce qui permet de laver le sol sans problème toutes les semaines. Pour ce qui est des murs, là encore, il convient d’éviter tous les revêtements en tissus et d’utiliser une peinture anti-acarien si possible.
❚ Les produits anti-acariens peuvent être utilisés. On peut en vaporiser les rideaux si l’on ne veut pas les enlever, mais aussi les vêtements qui sont enfermés dans les penderies pendant un moment assez long, ou les couettes et
manteaux que l’on range pour l’été.
❚ Acheter une housse anti-acarien pour le matelas et laver les oreillers une fois par mois en machine, quant aux draps un lavage hebdomadaire est requis.
❚ Aérer les chambres pour faire baisser la température et ne pas trop chauffer au-dessus de 19°.
❚ Faire les poussières le plus souvent possible et éviter si possible les niches et les bibliothèques. Penser à nettoyer les grilles d’aération. Utiliser des sacs d’aspirateur anti-acariens.
❚ Ne pas laisser les animaux dormir sur le lit, car la chaleur de leur corps favorise bien entendu le développement des acariens.

LE FLÉAU DES PUNAISES DE LIT

Entre 2019 et 2020, leur nombre a augmenté de +35%. Ces insectes piquent notamment la nuit et laissent des boutons rouges souvent alignés sur la peau. On peut notamment les repérer grâce aux excréments qu’ils
laissent. Toutefois, s’ils nous pourrissent la vie, ils ne transmettent pas de maladie. Le gouvernement a lancé cette année une campagne d’information, avec un numéro de téléphone (0.806.706.806) et un site (stop-punaises.gouv.fr) dédiés. De nombreuses méthodes existent pour s’en débarrasser, mais les plus efficaces sont de jeter les meubles et les draps infestés et de faire appel à des entreprises spécialisées dans la détection (notamment celles ayant recours à des chiens renifleurs), en vérifiant que celle choisie soit en possession du certificat Certibiocide délivré par le ministère de la Transition écologique et solidaire depuis moins de 5 ans.

UNE ARME EFFICACE

Cet prise électronique anti-acariens contribue à limiter leur prolifération dans le lit et toute la maison, grâce à sa technologie à ultrasons, sans produit chimique, de façon autonome, inoffensif pour l’homme et les animaux domestiques. À brancher simplement dans la prise.

Un appareil suffit pour une pièce d’une superficie d’env. 36 m² (24,95 € sur proidee.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *